RMS Olympic

Depuis plusieurs mois déjà, j’envisageais de créer un blog entièrement dédié à l’histoire du RMS Olympic. Mais pourquoi diable se lancer dans une telle aventure me demanderez-vous ?

Et bien c’est à cette question que je vais essayer de répondre aujourd’hui dans ce tout premier article sur le site RMS-Olympic.com.

Une passion dévorante

Tout a commencé quand j’étais enfant. Alors que j’ai 6 ans, mon père me voit dessiner un bateau sur un mur de l’appartement. Il me dit “C’est le Titanic ?”, je lui répond que je ne sais pas ce que veut dire “Titanic” et il m’explique alors vaguement l’histoire du paquebot.

Je ne le sais pas encore mais c’est la première fois que j’entends parler de la plus grande passion de ma vie.

Hasard de calendrier ? Nous voilà 1 an et demi plus tard au cinéma devant l’œuvre de James Cameron. Je n’avais jamais vu autant de monde faire la queue pour se rendre au cinéma. 3h15 plus tard, je sors transformé, marqué à jamais.

Dans les semaines suivantes je me rendrais 7 fois supplémentaires au cinéma. Testant ainsi la patience à toute épreuve de mon père, qui me suivra pour 6 séances. Étonnamment, ça ne lui évita pas “l’erreur” de m’offrir la cassette vidéo que je vais regarder 1 fois par semaine pendant un peu plus de 5 ans.

Le temps n’y fait rien

Les années passent, les maquettes s’accumulent sur les étagères, et la passion ne faiblit toujours pas. Je m’informe sans relâche sur les sites de passionnés pour assouvir ma soif sans fin de connaissance. Je me procure et parcours tous les livres qui peuvent me tomber sous la main.

Voilà que je tombe par pur hasard sur une exposition d’artéfacts à Londres en 2004. Une expérience qui fît passer le Titanic du statut de “légende” à celui de “réalité palpable” dans ma tête d’adolescent.

C’est à ce moment là que le Titanic s’est transformé pour moi. Avant, l’histoire du Titanic n’était que celle d’un paquebot. A partir de ce jour, l’histoire devint avant tout celle des passagers.

Et l’Olympic dans tout ça ?

Et bien, figurez-vous que la flamme a vacillé, que ma passion s’est ternie depuis quelques années. Je n’avais pas touché à un livre sur le Titanic depuis 2014.

Mis à part mon rituel annuel qui consiste à passer la semaine du 10 au 15 avril à revoir tous les film existants, je m’étais peu à peu éloigné du sujet pour me consacrer à d’autres passions. La musique, l’écriture, ma famille et mon entreprise.

Le Titanic semblait faire partie de mon passé, d’une période de ma vie révolue. Avoir toujours en tête et en sujet de conversation une tragédie humaine, une catastrophe qui a marqué l’histoire à jamais était devenu quelque chose de trop lourd à porter.

Mais en 2017 voilà que je tombe par hasard sur une superbe photo de l’Olympic. Sur cette image, il arrive à New York lors de son voyage inaugural le 21 juin 1911. Il n’en fallut pas plus pour non pas ranimer la flamme, mais la démultiplier et la transférer sur le seul navire de la classe Olympic a avoir eut une carrière civile et militaire accomplie.

rms olympic 21 juin 1911
L’arrivée de l’Olympic à New-York le 21 juin 1911 (1)

Je me suis alors mis en quête de toutes les informations que je pouvais collecter. J’ai même eu la chance de pouvoir me procurer des objets directement liés à l’histoire du paquebot.

Alors pourquoi un blog ?

Tout simplement parce que l’histoire du RMS Olympic ne mérite rien de moins qu’un site qui lui soit entièrement dédié. Ce qui n’est pas le cas sur le net à l’heure actuelle.

L’autre grande raison pour laquelle j’ai décidé de me lancer, c’est le manque cruel d’informations disponibles en français sur le RMS Olympic. C’est bien simple, vous ne trouverez aucun livre traduit dans notre langue sur ce beau sujet…

Les informations disponibles pour ceux qui n’ont pas la chance de parler la langue de Shakespeare, sont limitées. Vous avez le choix entre les sites dédiés au Titanic quand ils veulent bien parler de ses jumeaux ou Wikipédia.

Plongeons dans l’histoire du RMS Olympic !

L’Olympic était le navire le plus apprécié de sa génération. Il était réputé pour son luxe, son confort, sa fiabilité et l’élégance de ses lignes.

Le RMS Olympic représentait l’apogée des transatlantiques à charbon. Son histoire est parsemée d’anecdotes mémorables et palpitantes ! Son accrochage avec le Hawke, les attaques de sous-marin évitées, l’éperonnage d’un sous marin allemand et tant d’autres !

Si je me lance dans la création de ce blog, c’est pour partager toutes ces connaissances avec vous. Pour que vous puissiez vous passionner pour ce navire majestueux qui était surnomé “Old Reliable” (Le vieux fidèle).

Samuel Longin

Photos : (1) L’Olympic arrive à NYC : Library of congress item 2016797108